3 clés pour changer les habitudes de vos collaborateurs
Photo© Pixabay, CC0

3 clés pour faire changer d’habitudes vos collaborateurs

Avez-vous déjà ordonné à un collaborateur de changer ? Est-ce que cette demande a été productive ? Normalement, votre réponse devrait être non. Pourquoi ? Tout simplement parce que les êtres humains détestent, par nature, être dictés dans leur conduite. Voici 3 clés pour réussir à faire changer vos collaborateurs d'habitudes.

Qui n'a jamais tenté de faire changer le comportement de ses collaborateurs ou de les persuader ? Pour y arriver, beaucoup d'entre vous tentent la méthode standard d'incitation au changement : indiquer à ses collaborateurs ce qu'ils sont censés faire, notamment par l'intermédiaire de règles précises. "Ne pas faire si comme ça !". Une démarche peu concluante et peu tenue dans le temps. Comment faire donc, pour inciter au changement d'habitudes de vos collaborateurs, sans faire preuve d'autorité mal placée ?

Faire changer d'habitudes vos collaborateurs tout en gardant le contrôle

Vous l'avez compris, donner des directives n'est pas ce qu'il y a de plus efficace pour induire un changement d'habitudes chez une personne. Principalement parce que l'être humain aime être libre de ses choix et maître de ses décisions.

Ainsi, quand des tiers tentent d'influencer des choix/décisions, l'être humain passe à l'offensive. Il fera alors, l'inverse de ce qui sera demander. C'est une réaction naturelle ! Alors plutôt que de perdre votre énergie à essayer de convaincre vos collaborateurs, amenez-les à se persuader eux-mêmes.

Pour cela, faites en sorte d'accroître le sentiment de liberté et de contrôle de vos interlocuteurs. Mettez en exergue le décalage de leur pensée et leurs actions. Vous verrez ainsi, que tout individu s'efforcera d'être cohérent avec lui-même et ses opinions. Ils actionneront eux-mêmes leurs changements d’habitude.

Posez-leur des questions

Quoi de mieux que de poser des questions, pour laisser s'exprimer le libre arbitre de vos collaborateurs ? Parfois être trop directe provoque des effets négatifs : vos collaborateurs peuvent percevoir vos démarches comme autoritaires. Ils se mettront donc automatiquement sur la défensive.

Privilégiez alors, des questions pour faire passer votre message. Encouragez vos interlocuteurs à exprimer le fond de leur pensée. Ils seront ainsi, obligés de réfléchir à toutes les raisons de leur désaccord. Cela renforcera aussi, leur adhésion : ils prendront des engagements plus forts avec leurs valeurs et les vôtres.

Demandez moins pour avoir plus

Être moins exigeantes vis-à-vis de ses collaborateurs peut aussi, vous servir. Dans le cas de demandes contraignantes, vous risquez encore une fois, d'obtenir des rejets. C'est ce que les scientifiques appellent "la zone de rejet". Minimiser votre demande de départ est donc important. La casser, pour qu'elle soit "plus acceptable", est primordiale.

Vous l'aurez compris, il ne suffit pas de demander directement à vos collaborateurs de changer, pour que le changement s'opère. Surtout dans le temps. Vos demandes et votre façon de faire devront elles aussi, être pensées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger