Paralysie analytique
Photo© Pixabay, CC0

Paralysie analytique : 4 méthodes pour bien la surmonter

La paralysie analytique est un des facteurs bloquants des entrepreneures. Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi vous n'arriviez pas à passer à l'action ? Ou à prendre une décision rapidement ? C'est parce que vous êtes sous l'emprise de la paralysie de l'analyse. Pas de panique, ça se soigne !

La paralysie analytique ou paralysie de l'analyse est une conséquence d'une phase d'analyse. C'est, le fait de ne pas prendre de décision par peur de faire le mauvais choix, lorsque l'on est face à trop d'options... ou pas. Vous voyez de quoi on parle ?

Du coup au lieu de passer à l'action, vous stagnez en phase de recherche et de réflexion. Vous ne cessez d'étudier ou de poser le pour et le contre, de vous renseigner etc... Tout ça au final, pour ne pas passer à l'action.

Les conséquences de la paralysie analytique

Ne pas passer à l'action n'est qu'une résultante de la paralysie analytique. D'autres conséquences peuvent alors surgir, lorsque vous êtes bloquées dans votre prise de décision :

  • une diminution des performances mentales. Lorsque vous êtes en phase de paralysie analytique, vous augmentez de façon significative votre stress et votre anxiété. Ce qui tend à rendre le travail intellectuel plus difficile. La concentration, elle, devient médiocre rendant vos capacités moindres ;
  • baisse de la créativité. Trop réfléchir empêche de présenter un travail créatif. Attention à vous, vous êtes dépendantes de votre créativité !
  • accentue le sentiment de mal-être. En période de paralysie analytique, 2 catégories de personnes sont identifiées : les satisfaites et les perfectionnistes. La 1e se contente généralement de l'option la plus satisfaisante à leurs yeux. La 2nd, cherchera plutôt à prendre une décision parfaite. Pour cela, elle explore toutes les options, avant de prendre une décision.

Surmonter la paralysie de l'analyse

Mais pas de panique ! Si vous vous retrouvez dans ces différentes descriptions, ne paniquez pas. Nous avons des solutions pour vous permettre de réellement passer à l'action, tout en prenant des décisions réfléchies. Voici les 4 clés que vous pouvez utiliser :

  • la technique Powell. Mr.Powell est un ancien militaire et homme politique. Pour lui, prendre des décisions stratégiques et rapides, c'était une affaire presque quotidienne. Sa méthode ? La P=40 à 70. Celle-ci consiste à dire que l'on ne doit pas prendre de décision, quand les informations dont nous disposons nous donnent moins de 40% de chance de réussite. Mais, que l'on ne doit pas non plus attendre d'avoir plus de 70% de chance de réussite, pour passer à l'action et prendre une décision. Vous suivez ? L'idéal donc, pour prendre une décision est d'avoir un panel d'informations entre 40% et 70% ;
  • prendre une petite décision. Parfois lorsque les enjeux sont de taille, il est encore plus difficile de prendre une décision. Vous avez plus de risques d'être paralysées par l'analyse, que de vraiment passer à l'action. Prendre une petite décision, ne serait-ce que pour avoir un avant-goût de ce qui pourrait se passer devient alors, une solution envisageable. De cette façon, vous ne prenez pas de risque et vous pourrez ensuite, prendre une plus grande décision ;
  • la date butoir. Pour vous aider à surmonter la paralysie de l'analyse, quoi de mieux que de s'imposer une date butoir ? Vous le savez, plus vous vous donnez le temps d'exécuter une tâche et plus malheureusement, vous mettez de temps à l'accomplir. Cela vaut aussi, pour les prises de décisions ! Plus vous allez explorer les options et plus au final, vous allez vous perdre dedans. Limitez dans le temps et cela devient une urgence ;
  • l'acceptation de la mauvaise décision. Mieux vaut prendre une mauvaise décision et progresser, que ne rien faire du tout et stagner. Non ? Comme pour beaucoup d'autres situations, c'est la peur qui vous paralyse. Mais peur de quoi ? Au final, la plupart des décisions que l'on prend sont réversibles. Prendre une mauvaise décision peut être un enseignement. Cela peut vous faire grandir et mûrir.

Désormais, vous savez que si vous ne passez pas à l'action, c'est parce que vous êtes paralysées par l'analyse. Appliquez ces quelques clés et vous verrez votre quotidien d'entrepreneure s'améliorer. Alors, serez-vous paralysées à l'idée d'appliquer ces clés ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger