La résilience, l'atout des entrepreneures
Photo© Pixabay, CC0

5 astuces pour être plus résiliente

En tant que femme, entrepreneure ou bien cheffe d'entreprise, vous êtes confrontées à toutes sortes d'imprévus, de déconvenues. C'est le cas aujourd'hui, avec la crise économique et sanitaire de la Covid-19. Parfois, ces changements extérieurs s’accumulent  et vous demandent beaucoup d’énergie pour trouver une solution de repli et sauver votre entreprise. C'est ce que l'on appelle "la résilience".

Face à certains traumatismes ou bien à l'adversité, certaines personnes réussissent et réagissent mieux que d'autres. Pourquoi ? C'est ce que l'on appelle le processus de résilience, étroitement lié au tempérament de l'entrepreneure, son milieu affectif et son environnement soutenant ou non.

Qu’est ce que la résilience ? 

Le terme résilience est arrivé en France, au début des années 1980. Le premier à utiliser ce terme était John Bowlby, pédiatre et psychanalyste. Terme qui s'est popularisé ensuite, grâce aux travaux de Boris Cyrulnik, éthologue, neuropsychiatre et psychanalyste : Un merveilleux malheur, dans lequel il s'interroge sur les processus de réparation de soi, inventés par les rescapés de l'horreur et Vilains petits canards, dans lequel il montre comment ces processus se mettent en place dans le 1er jour de la vie et permettent de se reconstruire après une blessure.

D'un point de vue scientifique, la résilience est un terme emprunté de la physique qui désigne une aptitude à résister à un choc ou d’un matériau à un choc ou à une déformation. Aujourd'hui, ce terme s'est étendu à d’autres domaines comme la psychologie, l’économie, la sociologie, l’écologie ou la biologie. C'est en fait, l'aptitude du corps à résister aux pressions et à reprendre sa structure initiale. Plus exactement en psychologie, la capacité à vivre, à réussir et à se développer en dépit de l'adversité.

Comment être résiliente ?

Mais comment être résiliente, par ces temps de crise ? La question va même plus loin. En réalité, la vraie interrogation serait de se demander comment entretenir sa résilience ? Pour cela, il faut se fixer des objectifs à court, à moyen et à long terme. Et pour ce faire, appliquez ces 5 petites astuces :

  • avoir de l’estime pour soi : la manière dont vous vous sentez, vis-avis de vous-même. Celle-ci détermine à quel point vous apprenez quand il vous arrive quelque chose. L’estime de vous-même, vous permet d’accueillir et de recevoir les compliments. Elle vous permet aussi d’écouter les retours négatifs, sans les laisser vous pénétrer ;
  • savoir s’adapter :  pensez solutions/opportunités, plutôt que problème. Vous montrez souples, disponibles et prêtes à agir rapidement sera l'une des clés de réussite et de pérennisation de votre entreprise.  Face à l'imprévu, ne restez pas figée. Acceptez-le, pour pouvoir le surmonter.
  • favoriser l’optimisme. Commencez votre journée par une pensée positive.
  • apprendre de vos expériences : accueillir, assimiler, accepter ce qui vous est arrivé et en tirer des leçons, pour continuer à grandir et vous épanouir en tant qu’entrepreneure. Luttez contre votre stress, qui vous dessert.
  • savoir se défendre : anticiper, éviter et bloquer les attaques. Trouvez-vous des alliés, tels que vos proches et vos collaborateurs. Mettez en place des stratégies qui vous permettent de passer à travers l'adversité, voire d’esquiver les retours négatifs.

La résilience se forge avec le temps. Pour y arriver, entourez-vous de proches bienveillants, et tâchez de croire en vous. Vous êtes des entrepreneures à la tête d'entreprises, à vous, de mener la barque. Et ne croyez pas que vous êtes seules. Toutes les entrepreneures font face à l'adversité. Toutes, font preuve de résilience !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :