Anna Martino, fondatrice de My Learning Store cabinet de formations
Photo© Dresseur d'Images

Anna Martino « La formation doit être quelque chose de palpitant, de captivant et d’humain ! »

Anna Martino est une serial entrepreneure. Après une première collaboration, c’est seule qu’elle entreprend de créer My Learning Store. Un cabinet de formations sur-mesure qu’elle a voulu humain, communautaire et surtout, proche des participants.

  1. Anna, tu as lancé une toute nouvelle entreprise de formation, My Learning Store. Pourquoi ce besoin d’améliorer la formation en France ?

Tout simplement par manque de suivi des participants. De façon générale, une fois la formation finie, aucun suivi n’est mis en place par les organismes de formation. Je l’ai constaté moi-même d’ailleurs, en tant que participante, et à plusieurs reprises ! Tu te retrouves seule, sans personne pour t’accompagner dans l’ "après-formation".

Et c’est là, une grosse erreur selon moi ! Le service devrait être la clé de tout ! Surtout, lorsque tes clients sont des entreprises. Les responsables RH et les managers ont toujours besoin de feedbacks. Ne serait-ce que pour mieux appuyer leurs équipes. Eux aussi, ont besoin d’être accompagnés. C’est très important ! Dans toutes formations, il devrait y avoir un "avant" et un "après". L’ "après", étant pour moi et My Learning Store, le plus important.

2- Donc en réalité, tu as repensé le secteur de la formation ?

Oui et non (sourire) ! Normalement, les formations devraient toutes être comme ça. En réalité, on constate que ce n’est pas toujours le cas. Pourtant, nous savons qu’une formation a tout son intérêt en entreprise. Alors pourquoi continuer de jeter de l’argent par les fenêtres, avec une formation incomplète ?

Pour moi, tout l’intérêt d’une formation (et de ses formateurs) réside dans sa capacité à motiver les participants : à appliquer et à changer leur façon de travailler ; à adopter de nouvelles habitudes et comportements. Notre rôle est alors de donner envie aux gens d’appliquer sur le terrain ce qu’ils ont appris. C’est pourquoi nous prévoyons des capsules d’outils, avant et après les formations, pour impliquer les participants et aidons les managers à suivre leurs collaborateurs. Mis bout à bout, c’est donc bien dans « l’après » de la formation - le suivi donc -, que tout se joue ! C’est essentiel !

D’ailleurs nous proposons gratuitement, et dans plus en plus de parcours de formation, des sessions "Rex" (Retours d’expérience). Une façon pour nous encore, d’accompagner nos clients. Le but ici, c’est que les participants partagent leurs expériences pratiques sur plusieurs semaines. Ces moments d’intelligence collective nous permettent alors, de prendre note de ce qui a fonctionné ou moins bien fonctionné, et de travailler à de nouvelles solutions possibles. Ainsi, le groupe continue à progresser même après la formation.

Les Rex nous permettent aussi, de faire des préconisations concrètes aux managers et aux RH. Ce sont des suivis qui fonctionnent bien et que les clients apprécient.

3- Est-ce une façon de dire que vous proposez des formations sur-mesure ?

Tout à fait (sourire) ! Je travaille avec mes formateurs, depuis plus de 10 ans maintenant. Notre objectif est commun : mettre du sens dans notre façon de former. Nous avons à cœur de proposer des choses qui servent.

Ainsi, nous construisons uniquement des formations sur-mesure pour nos clients. En réalisant des audits avec les participants, nous sommes en mesure de répondre au plus juste à leurs attentes et à leurs contextes. Car un programme, c’est bien mais ce sont surtout ses exercices d’application qui sont importants !

D’ailleurs, c’est une proposition de service qui est peu commune sur le marché de la formation (sourire). Encore aujourd’hui, la plupart des organismes de formation font des audits avec leurs clients intermédiaires (le Responsable RH ou le Responsable d’entreprise) mais pas avec leurs clients finaux, les participants.

L’avantage avec cette méthode, est que nous pouvons proposer des exercices contextualisés aux futurs participants de l’entreprise. Et que nous nous efforçons au maximum, de parler leur langage. C’est un travail titanesque mais un travail utile, que nous faisons avec le formateur : un travail de modelage du discours général, vers un discours adapté aux besoins de chacun. À mon sens, c’est cette écoute qui fait la différence.

4- Effectivement, il y a une forte écoute de votre part, vis-à-vis des clients finaux. Et un engagement aussi : celui de remettre l’humain au cœur des formations ?

Oui, complètement (sourire) ! Je suis intimement persuadée que nous avons toujours des choses à apprendre. Donc mon dada aujourd’hui, c’est de donner envie aux gens de changer, de s’améliorer. En gros, de leur (re)donner du plaisir dans ce qu’ils font. Combien de gens sont heureux dans leur travail ? Combien ont le sourire le matin, en allant travailler ?

Mon idéal serait que tout le monde parte travailler heureux (sourire) ! Mais pour y arriver, il faut avoir envie de s’améliorer et avant tout, avoir envie de se connaitre. C’est pourquoi la plupart de nos services sont tournés sur le savoir-être et sur l’intérêt de l’autre. Sinon toutes les techniques du monde n’y changeront jamais rien. Tout part, en réalité, du facteur "relation".

5- Si tu avais un conseil à donner à des entrepreneures aujourd’hui, dans ce contexte particulier de crise, quel serait-il ?

De croire en ses rêves : tout en restant terre à terre (sourire) ! Pour moi, la recette gagnante est un subtil mélange de visualisation de son entreprise et de mise en place de plan d’actions. C’est quelque chose à (ré)ajuster, bien évidemment, au fil de l’eau. Avoir une vraie vision forte de son avenir entrepreneurial est essentiel ! Ensuite, je pense qu’une entrepreneure doit constamment se former et acquérir de nouvelles compétences. C’est fondamental ! Progresser toujours, te donne des idées ; apprendre, te donne des idées, te permet d’être plus créatif. L’apprentissage permanent, sur formation payante ou à travers la lecture et l’auto-apprentissage, le partage et l’échange avec d’autres, sont tout aussi important. La relation, c’est un atout !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger