Prendre ou ne pas prendre de bureau individuel ?
Photo© Pixabay, CC0

Les avantages d’un bureau individuel en micro-entreprise

Où recevoir ses clients, lorsque l'on est entrepreneure ? Telle est la question de beaucoup d'indépendantes. Faut-il louer un bureau, un espace dans un coworking ? Recevoir chez soi... Parfois louer un bureau individuel peut être une bonne solution.

Quels sont les avantages à louer un bureau individuel ?

Certaines professions, en micro-entreprise, ne nécessitent pas de s'installer dans un bureau. Comme c'est le cas des métiers du digital, du spectacle ou du consulting, par exemple. Toujours est-il que travailler de chez soi, n'est pas donné à tout le monde : parfois, certaines entrepreneures n'ont pas de bureau, ni d'espace dédié pour travailler sereinement. L'équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle est donc difficile, la déconcentration et les distractions, trop présentes.

Le bureau comme nécessité ?

Louer un bureau individuel devient alors, une nécessité. Par ailleurs, cela permet aussi de recevoir, dans un espace plus approprié à la négociation et à la commercialisation de produits ou services, ses clients. Pour ce faire, l'entrepreneure peut signer un bail professionnel. Notamment pour une location de bureaux, sur une longue durée.

Dans le cas d'une location de courte durée, les espaces de coworking offrent tout le confort nécessaire, en plus de s'adapter au budget. Ainsi dans ces espaces de travail, une location de bureaux individuels peut aller d'une journée à plusieurs mois. Pour cela, il suffira de signer un sous-bail.

Comment trouver son bureau individuel ?

Comment trouver ces bureaux individuels ? En épluchant les annonces de petites surfaces. Généralement, 8m2 suffisent. Notamment pour la réception de client. Pour ces locations, le prix varie du simple au double. Si l'espace de coworking attire plus, les places sont néanmoins plus chères. D'autant plus, depuis la Covid-19.

Où domicilier son entreprise ?

Enfin, se posera la question de la domiciliation de l'entreprise. Pour les micro-entrepreneures libérales non réglementées, aucune restriction n'existe, obligeant l'indépendante à domicilier son entreprise sur son lieu de vie. Néanmoins pour une domiciliation sur le lieu de vie, la vigilance est de mise quant au bail de location. Ce dernier ne doit pas s'y opposer. En revanche pour les professions libérales réglementées, la domiciliation de l'entreprise doit obligatoirement se faire sur le lieu de vie.

Avoir son espace et son bureau individuel peut avoir des avantages, pour certaines professions. Au-delà de recevoir les clients, certains espaces offrent également de rompre avec la solitude de l'entrepreneure. L'isolement y est moindre et le contact entre cheffes d'entreprise, plus simplifié.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :