La culpabilité première des entrepreneures est de culpabiliser
Photo© Foundry, Pixabay, CC0

Comment en finir avec la culpabilité au travail ?

Le fait de ne pas vous sentir à la hauteur vous met mal à l'aise ? C'est bien-là, un des côtés négatifs de l'entrepreneuriat. Vous poussez à continuellement devoir faire plus, toujours, tout le temps car vous êtes majoritairement seules aux commandes de votre entreprise... Le stress en plus ! Sachez que cette pression quotidienne est loin d’être bénéfique pour vous. Alors comment faire pour en finir avec la culpabilité ?

La culpabilité vous accable parce que votre disponibilité et/ou votre attitude, ne vous semblent pas à la hauteur de ce que vous voudriez pouvoir être en mesure de donner. Comment donc, se défaire de ce sentiment contre-productif ?

La culpabilité, trop présente dans nos vies ?

La culpabilité est un sentiment que vous ressentez, lorsque vous croyez avoir fait quelque chose de mal. Elle peut aussi vous assaillir, lorsque vous auriez dû faire une tâche, que nous n’avez pas faite. Aussi, elle vous étreigne lorsque vous pensez avoir fait une erreur.

La culpabilité se montre bien souvent parasitant, voire oppressante : elle se traduit souvent par des pensées négatives et auto-critiques, qui vous amènent à vous considérer comme une mauvaise personne. Une personne irresponsable… Et vous savez quoi ? Plus vous ruminerez et ressasserez ces pensées négatives, plus elles persisteront et s'installeront en vous ! Alors stop !

Sauf intentionnellement, la faute est imaginaire. Le problème surgit donc, lorsque la culpabilité fait naître un réel mal-être chez vous.

Les conséquences de la culpabilité

Lorsque le sentiment de culpabilité surgit en vous, votre naturel revient au galop : vous vous punissez ! C'est ce que les psychologues appellent "la névrose d'échec". Une des manifestations les plus ordinaires de la culpabilité inconsciente. Ces punitions peuvent prendre plusieurs formes mais, ce qui est sûr, c'est qu'elles vous freinent dans votre évolution personnelle et professionnelle.

La culpabilité vous empêche d'aller bien. Combinée à une mauvaise estime de soi, elle peut vite conduire à un manque de confiance en vous ! D'ailleurs, n'est-il pas vrai que vous vous jugez sévèrement ? Vous, en tant que cheffe d'entreprise ? Réduire votre sentiment de culpabilité est donc primordial pour accéder à un mieux-être. Mais comment faire ?

Comment en finir ?

La première chose à faire, si vous souhaitez en finir avec ce sentiment de culpabilité, c'est de reconnaître que vous vous sentez coupable. Oui, vous avez bien lu ! Questionnez-vous : de quoi vous sentez-vous coupable ? Pourquoi vous estimez-vous coupable ?

La seconde, est de vouloir sortir de cet état de culpabilité. Ne pas lâcher ce sentiment pourrait être naturel, mais pensez aux dégâts qu'il peut produire en vous. Delà, demandez-vous pourquoi vous souhaitez en sortir.

Enfin, quelques ajustements dans votre quotidien d'entrepreneure, seront à mettre en place :

  • réajustez votre emploi du temps, tout en vous y tenant ! Cela vous paraîtra peut-être un peu scolaire mais, le fait de planifier votre journée avec des tranches horaires par actions, vous permettra d’organiser vos pensées, de valider ce qui est fait et ce qui reste à faire. Donc gagner en efficacité ;
  • imposez-vous des temps de pause. Des moments où vous ne faites rien. Des moments avec vous-même, un mandala à colorier, un moment musical, une pause créative, qui pourront nourrir votre réflexion. Un moment rien que pour vous ! Cela vous fera le plus grand bien ;
  • faites preuve d’honnêteté et d’indulgence, avec vous-mêmes. Vous êtes un être humain. Oui, vous avez des failles... mais pas que ! Malgré le contexte actuel, vous êtes toujours là, debout. La persévérance est un de vos plus grands atouts ;
  • apprenez à vous valoriser. Apprenez et obligez-vous à vous faire des critiques constructives, positives. En réalité, dire ce que vous valez, ce n’est pas faire preuve d’arrogance. C'est être honnête avec soi-même, se faire du bien au moral et à l’estime de soi. Transformez ce sentiment en moteur, pour qu'il vous pousse à toujours faire mieux, mais de façon réfléchie et objective.

Vous l'aurez compris, se sentir coupable lorsque l'on n'a rien fait, peut vite être impactant pour le moral. Pour combattre ce sentiment, rien de mieux que se poser les bonnes questions et de réadapter son quotidien aux situations qui nous entourent. Vous verrez, la culpabilité ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Et n’oubliez pas : vous êtes votre meilleure alliée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :