La solitude de l'entrepreneure, comment la vaincre en période de crise ?
Photo© Pixabay, CC0

Solitude de l’entrepreneure : comment la vaincre ?

En cette période de crise, difficile de ne pas se sentir seule face à son business et aux difficultés rencontrées. Difficile de ne pas avoir le blues et de ne pas voir tout en noir. Si vous vous reconnaissez là-dedans, c'est que vous souffrez sûrement de la solitude de l'entrepreneure. Un mal qui peut vite vous conduire au burn out. Alors comment vaincre cette solitude ?

L'entrepreneure est une personne visionnaire. Elle s'engage dans l'entrepreneuriat, par acte fondateur. Elle avance souvent seule dans cette aventure et doit beaucoup compter sur elle-même, pour atteindre ses objectifs : être compétitives, trouver de nouveaux clients, faire preuve d’endurance, être ingénieuses… L'entrepreneuriat est, en réalité, plus qu'un métier. C'est un vrai mode de vie.

La solitude atteint tout le monde !

Un mode de vie qui conviendrait plus aux personnes introverties. Ces dernières feraient de meilleures candidates à l'entrepreneuriat, selon des études, car elles seraient mieux armées pour faire face aux difficultés de son mode de fonctionnement. Toutefois, cela n'empêche en rien ces entrepreneures introverties de ressentir ce sentiment de solitude. Car la solitude, rappelons-le, touche tout le monde ! Surtout, en période de crise !

La solitude fait partie intégrante de la vie d’une entrepreneure, c’est un sentiment bien réel qui peut laisser des traces. Au profit de l'entrepreneuriat, cela peut vite conduire au "burn out" de l'entrepreneure. Il est donc important d'en parler et d'en repérer les différents signes. Dans ces conditions, prendre soin de sa santé est primordial !

Les facteurs de la solitude de l'entrepreneure

Souvent, la solitude de l'entrepreneure survient lorsque celle-ci se lance dans leur projet. Elle est pratiquement liée à ce souci d'économie que l'on connaît toutes, dans le début :

  • Travailler de chez soi. Pour réduire ses coûts fixes de fonctionnement, rien de mieux que de travailler sur son bureau personnel, chez soi. Par ailleurs, cela offre d'autres avantages comme trouver un meilleur équilibre entre sa vie personnelle et sa vie professionnelle ;
  • minimiser les distractions. Mais en faisant cela, vous perdez toute l'énergie et l'intelligence collective de votre réseau.

Alors oui, la solitude fait partie de votre vie ! Mais c’est à vous de décider quelle place celle-ci doit prendre, dans votre quotidien. Il faut la combattre et vaincre l’isolement professionnel.

Combattre cette solitude entrepreneuriale

Pour y arriver, rien de plus simple : construisez-vous un noyau dur, autour de vous, même avec la Covid-19. Pour cela, il vous faudra faire l'effort de :

  • sortir de chez vous. Nous le savons, louer un bureau dans un espace de co-working n'est pas aisé pour tout le monde. Cela est très coûteux ! Toutefois, visitez d'autres horizons est important. Faites preuve donc, de créativité de ce côté-là ;
  • cultiver votre réseau. Entretenez et développez votre réseau de façon proactive. Vous profiterez alors, de rencontres en présentiels et des rencontres numériques pour pallier votre solitude. Bloquez-vous des créneaux dans votre agenda pour ça !
  • communiquer avec vos proches. Vos premiers alliés sont vos proches. Ainsi, ne gardez pas vos soucis pour vous ! Parler, vous permettra de poser des mots sur des ressentis enfouis et assurera une prise de recul sur votre situation. Et puis, un regard extérieur qui vous veut du bien, ne pourra vous faire que du bien !
  • s'aménager du temps pour soi. La passion est le moteur des entrepreneures. Attention toutefois, à ne pas vous faire dévorer par cette passion ! Pour briser la solitude, décrochez de temps en temps. Autorisez-vous à prendre du temps pour vous mais aussi, pour les autres. Tout est une question de balance et d'équilibre. Pour cela, organisez-vous ! Cela vous aidera par ailleurs, à baisser votre niveau de stress, à développer votre créativité et à gagner en efficacité.
  • faire du sport. Prenez le temps, de faire une activité physique : méditation, yoga, sport extérieur... Le sport est un bon remède contre le blues de l'entrepreneure. Nous savons que vous courrez après le temps, pour autant, il est nécessaire de changer votre mindset. Et puis, une activité sportive vous permettra de discuter avec d'autres personnes (gestes barrières, d’actualité ! Ndlr)

Vous l'aurez compris, la solitude de l'entrepreneure touche tout le monde ! D'autant plus avec la crise sanitaire et économique, que nous traversons toutes. Pour éviter de sombrer dans cette solitude, réaxez votre façon de faire et sortez ! Dans le respect des consignes gouvernementales, bien sûr ! Et n’oubliez pas, en réalité, vous n’êtes pas toutes seules !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :