Entrepreneuse enceinte en train de travailler
Photo© Pixabay, CC0

Congé paternité, une bonne nouvelle pour les entrepreneures ?

Depuis juillet 2021, la durée du congé paternité est portée de 11 à 25 jours. Une avancée spectaculaire quand on sait que la France annonce cette réforme presque 6 mois après certains de ses voisins européens. Une bonne nouvelle donc, pour les entrepreneures ?

Lors d'une naissance ou d'une adoption, le père peut désormais bénéficier d'un congé paternité. Au même titre d'ailleurs, que la maman. Ce dernier bénéficie alors d'une indemnisation versée par la Sécurité Sociale, sous réserve de respecter certaines conditions. Sa durée, elle, varie selon la date de naissance de l'enfant.

Le congé paternité, enfin rallongé

Depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité et accueil d'un enfant est porté de 11 jours à 25 jours. Une aubaine pour le père de l'enfant ou pour le conjoint de la maman, si celui-ci est salarié. Ce congé doit être pris dans les 6 mois suivant la naissance de l'enfant et peut être ouvert sans condition d'ancienneté, quel que soit le type de contrat de travail.

La durée du congé se fait, elle, en deux temps :

  • une période obligatoire de 4 jours calendaires, prise immédiatement après la naissance. Ces 4 jours interviennent obligatoirement après le congé de naissance de 3 jours ;
  • la seconde, de 21 jours calendaires

Un congé qui tombe à pic !

Bien heureuse cette réforme du congé paternité face aux difficultés qu'ont les femmes entrepreneures à obtenir leurs indemnités de congé maternité. Car il n'est pas simple, pour ces dernières ! : plus court, plus épars et surtout, moins rémunéré. Bien qu'il ait été réajusté en 2019, ce dernier continue de creuser des inégalités entre salariées et entrepreneures.

Pire encore avec la crise ! Les entrepreneures ont vu leurs indemnités de congé maternité chuter de 10%. L'Assurance Maladie ayant calculé leurs revenus d'activité moyens (RAAM) sur la base d'un chiffre d'affaires... presque inexistant ces deux dernières années ! Si les indemnisations journalières s'élevaient à 56,35e, elles sont aujourd'hui de 5, 63e.

La réforme du congé paternité arrive peut-être à pic, pour des entrepreneures sous l'emprise d'un congé maternité inégalitaire. Avec une durée plus longue et une indemnisation, le congé paternité viendrait donc en appui des nouvelles mamans, cheffes d'entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger