Passer de la micro-entreprise à la société, c'est possible
Photo© Free-Photos, Pixabay, CC0

Passer de la micro-entreprise à la société, c’est possible !

Qui a dit que les micro-entrepreneures devaient rester en auto-entreprise ? Quand l'activité décolle, rien de tel que de passer de la micro-entreprise à la société. Mais encore faut-il connaitre et prévoir les points importants.

Avec ses plafonds de chiffre d'affaires limités, la micro-entreprise offre peu de perspectives de développement. Même si son régime est pratique, notamment grâce à des formalités restreintes, songer à se développer n'est pas aussi simple avec ce statut. Alors que les plafonds ont été revus à la hausse, certains métiers peuvent vite les atteindre. Une envie de développement se fait donc sentir et les entrepreneures auront tout à y gagner à passer en société. Quels sont donc les points importants à prévoir pour effectuer une transition de statut ?

Penser au capital de la société

Contrairement à la micro-entreprise, les charges réelles (informatique, mobilier, véhicule utilitaire...) peuvent être déductibles du chiffre d'affaires. Une donnée non négligeable lorsque l'entrepreneure a besoin de se développer et donc, de réinvestir. Le capital de la société peut être lui aussi, ouvert à des investisseurs privés et à certains fonds. Chose qu'il n'est pas possible de faire lorsque l'entrepreneure opte pour la micro-entreprise. (Attention toutefois, le choix du statut doit toujours correspondre à l'entreprise ! Ndlr)

Faites appel à un expert-comptable

Avant de changer de statut et de passer en société, mieux vaut préparer le terrain avec un professionnel : l'expert-comptable. Le business plan ainsi que, le prévisionnel financier doivent être soignés. L'étude chiffrée prendra alors en compte, la rémunération de l'entrepreneure, le futur statut, la forme juridique, les charges sociales et fiscales. Une fois cette étape de validée, il conviendra de créer une société et d'apporter au capital de celle-ci :

  • un apport en nature. Soit les actifs de la micro-entreprise (fonds de commerce, stocks, solde bancaire, crédit...) ;
  • la vente de son fonds de commerce ou artisanal.

Attention aux délais !

Si la radiation d'une micro-entreprise ne prend que quelques minutes à effectuer par Internet. La création d'une société demande beaucoup plus d'attention et de vigilance. L'entrepreneure devra compter un bon mois pour voir sa société se créer, car certaines étapes sont à penser :

  • préparer sa transition avec le choix de statuts juridiques, l'annonce légale et la valorisation des actions ;
  • retirer la micro-entreprise ;
  • déposer un nouveau statut au registre du commerce et des sociétés, puis faire publier une annonce (coût entre 250 et 280e) ;
  • attendre son nouveau numéro SIRET ;
  • faire toutes les mises à jour de son administratif.

Passer donc, de la micro-entreprise à la société n'est pas un frein dans le développement d'un projet. Toutefois, il n'est pas recommandé de faire cette transition à la légère. Bien s'entourer reste la clé de réussite d'une micro-entreprise en société.

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger