Doit-on suivre son intuition lorsque l'on entreprend ?
Photo© Pixabay, CC0

Doit-on suivre son intuition lorsque l’on entreprend ?

Vous êtes nombreuses à vous fier à votre intuition. Cependant, est-ce toujours fiable ? Basée sur vos expériences passées et votre ressenti, l'intuition vous permet de prendre certaines décisions professionnelles. Mais pour cela, encore faut-il savoir accueillir votre intuition avec pleine raison.

La réelle question ici ne serait-elle pas : doit-on suivre son intuition lorsque l'on entreprend ? L'intuition est une sensation généralement ressentie par tout le monde. L'unique différence réside dans la réflexion qui en découle et de l'envie de la suivre.

Peut-on être intuitive avec son entreprise ?

L'intuition est quelque chose d'abstrait, qui mène souvent à des phases de doutes. Mais pour autant, cela n'empêche en rien certaines d'entre vous de l'utiliser pour mener à bien votre entreprise... Quand d'autres préfèrent encore mener leur business, de façon rationnelle. Ne serait-ce que pour garder la maîtrise de leur environnement.

Une chose est sûre, celles qui empruntent le chemin de l'intuition auront une capacité plus grande à anticiper les besoins de leurs clients. Car l'instinct est souvent plus fiable qu'on ne le pense ! D'ailleurs, ne dit-on pas que les 3 qualités d'une entrepreneure sont l'instinct, le courage et la motivation ?

Savoir écouter son instinct

Ainsi savoir écouter son instinct, surtout lorsque l'on est à la tête d'une entreprise, peut amener à de belles surprises. En recrutement par exemple, cela peut amener à de belles collaborations et beaucoup de créativité. Le feeling, dans cette phase, sera tout aussi important que les compétences des candidats. Ce sera, par ailleurs, le premier point indirectement étudié : le comportement des candidats et leurs valeurs. Suivront ensuite, leurs compétences. Ce processus est également similaire, lors des levées de fonds. Mais alors, comment développer son intuition ?

Faire de votre intuition votre alliée

Tout dépendra du contexte dans lequel vous vous trouvez ! En situation classique, vous serez amenées à utiliser la raison, avant votre intuition. C'est un processus totalement naturel. En période d'urgence, en revanche, c'est l'inverse. Dans ce cas de figure, il est important de prendre du recul avant de prendre une quelconque décision. Foncer tête baissée n'est jamais bon pour personne.

Pour y arriver, il vous faudra donc :

  • décoder l'intégralité des signaux. Gardez une vision globale de vos projets. Cela vous garantira une certaine assurance. Cela vous permettra aussi, de laisser place à votre intuition et de détecter certains détails ;
  • être à l'écoute de ses émotions. Pour cela, rien de mieux que de s'écouter soi-même et de chercher les raisons de ses émotions : l'enthousiasme, la peur... ;
  • déterminer la raison de ces émotions et réfléchissez à son origine. Cela vous aidera à déterminer si votre intuition est bonne ou non.

Vous l'aurez compris, suivre son instinct peut être une bonne chose. Cela peut être un bon vecteur dans vos prises de décisions. Toutefois gardez en tête que suivre votre intuition, doit se faire avec toute votre raison.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger