L'essentialisme, ou l'art de faire moins mais mieux
L'essentialisme, un outil pour les entrepreneures

Essentialisme : 3 bons conseils pour faire moins, mais mieux

Qui ne s'est jamais demandé si elle ne pouvait pas faire moins ? D'ailleurs, qui ne s'est pas demandé si faire moins, ce n'est pas faire mieux ? Est-ce un engrenage dans lequel vous ne devez pas tomber lorsque vous entreprenez ? Voici 3 bons conseils pour appliquer au quotidien l'essentialisme.

Qui a lu "Essentialisme" de Greg MacKeown ? Personne ? C'est normal puisque le terme d'essentialisme est comme allergisant pour les entrepreneures. Pourtant, l'auteur nous rappelle que pour être efficaces, sereines et épanouies, arrêter d'en faire plus tout le temps a du sens. En effet, aller à l'essentiel a du bon aussi !

L'essentialisme est donc une philosophie de vie qui consiste à se concentrer et à se recentrer uniquement sur ce qui est important pour nous. Le reste, c'est "Bon débarras !". C'est aussi, un retour à une vie plus simple, sans fioritures. Une vie riche de sens, en somme. Mais comment l'adopter ?

Être au clair avec soi-même, c'est déjà de l'essentialisme

Avant de parler d'essentialisme, il est important d'être au clair avec vous-même. Savoir ce qui est essentiel pour vous vous mènera vers l'application de cette philosophie. Pour cela, questionnez-vous :

  • qu'est-ce qui vous passionne ?
  • qu'est-ce qui vous inspire ?
  • où et dans quoi êtes-vous bonne ?
  • si vous ne pouviez faire qu'une seule chose dans la vie, quelle serait-elle ?

Ces questions vous conduiront à faire de la place dans votre vie. Notamment, pour prendre plus de recul sur vous-même.

Prendre du recul sur soi

Car aujourd'hui, rares sont les moments où l'on s'autorise à souffler, à se poser et à réfléchir. Nous sommes dans une ère d'infobésité et du tout rapide, ce qui ne nous aide en rien à nous concentrer sur nous-même. Le problème ? Vous ne prenez donc pas de recul. Vous manquez de clarté et de perspectives. Ce qui engendre de fait, que vous vous éparpillez sur des tâches superficielles et n'accédez pas à l'essentialisme.

Se libérer du temps pour soi, pour ce qui compte pour vous, devient alors essentiel. Mais vous êtes vous seulement déjà demandé ce qui comptait vraiment pour vous ? Commencez donc par cette question. Ensuite, vous pourrez appliquer le principe de l'essentialisme.

Concentrez-vous sur... l'essentiel

Aujourd'hui, rares sont les femmes entrepreneures qui ne nous disent pas que tout est une priorité. Oui mais, quand tout devient une priorité, plus rien ne l'est vraiment ! Pour appliquer les principes de l'essentialisme, arrêtez de considérer que tout est une priorité. Identifiez plutôt la chose vitale à accomplir dans votre journée et concentrez-vous là-dessus.

Ainsi, lorsque vous regarderez votre ToDo List, vous ne direz plus "Comment vais-je faire pour tout faire dans la journée ?" mais "Si je devais faire une seule chose aujourd'hui, quelle serait-elle ?". Cette façon de faire est d'ailleurs, très liée au savoir dire non. Vous savez ? Cette envie irrépressible de tout accepter sans pour autant en avoir le temps ?

Donc "Si vous devez retenir une seule chose de [l'essentialisme], j’espère que vous vous rappellerez de ceci : quel que soit la décision, le challenge ou le carrefour auquel vous faites face dans votre vie, demandez-vous simplement : “Qu’est-ce qui est essentiel ?” Éliminez tout le reste", Greg MacKeown

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger