positive toxique, le mal des entrepreneures ?
Photo© Donald Tong, Pexels, CC0

Êtes-vous une entrepreneure positive toxique ?

On y est allés un peu fort avec le titre mais en réalité, c'est une vraie question. Ne vous est-il jamais arrivé d'essayer de consoler une autre entrepreneure ou un collaborateur par ces phrases, que nous avons toutes déjà entendues : "Ça va aller ! Sois positive", "courage"… Si tel est le cas, surprise ! Vous êtes positive toxique.

Être positive toxique c'est occulter les sentiments négatifs

Nous sommes de plus en plus entourées de positivisme : sur les réseaux sociaux, Internet ou bien en conférences et webinars. C'est une bonne chose… jusqu'à un certain point. Vous êtes-vous demandé à partir de quand cette positivité pouvait/pourrait devenir toxique pour vous et pour les autres ?

Être positive, c'est très bien. Être optimiste c'est mieux car il peut être important parfois, de ressentir des sentiments difficiles. Des sentiments utiles à notre construction et à notre avancement.

Tout le contraire des positifs qui occultent les sentiments négatifs. Car être une positive toxique est certes une façon de voir la vie, mais c'est surtout rendre ce type de sentiment encore plus grand. C'est renforcer la négativité, pendant que vous êtes en plein cycle d'ignorance. Vos émotions sont alors plus grandes et plus significatives.

Comment sortir de ce cycle ?

D'ailleurs être positive toxique et occulter ces émotions négatives, vous fait perdre de vraies informations. Celles qui vous donnent un aperçu de l'environnement dans lequel vous évoluez, pour mieux agir. Cela vous fait également prêter attention aux autres, en prétendant qu'eux aussi sont positifs. Vous devenez alors, sans que vous ne le sachiez, moins accessible et moins facile à approcher. Être positive toxique donne l'impression de ne pas avoir de problèmes et d'être difficile à aborder.

Vous êtes une positive toxique ? Pas de panique, il y a encore des solutions pour voir les choses différemment :

  • acceptez les émotions et toutes les émotions. Vous diminuerez ainsi, l'intensité de la situation. Vous extérioriserez vos difficultés et en ressortirez grandie !
  • acceptez que les émotions soient vos meilleurs conseillers. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises émotions, seulement des informations pour vous aider à mieux comprendre le contexte environnemental dans lequel vous êtes ;
  • prenez conscience que les émotions transmettent aussi, des informations aux autres. Elles sont à la base des relations humaines ;
  • reconnaissez et écoutez vos émotions, même désagréables. Cela vous permettra d'avancer plus loin et de mieux vous comprendre.

Être une positive toxique est en fait, assez commun. Nous pensons toutes à tort réconforter alors qu'en réalité, nous ne faisons qu'occulter de façon directe ou indirecte la réalité des choses et l'importance des sentiments. Écouter les autres et partager leur difficulté est avant tout, la première étape pour ne plus être toxique et rester positive !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger