La matrice RACI, l'outil de gestion des entrepreneures
Photo© Pixabay, CC0

La matrice RACI, l’outil de gestion des entrepreneures ?

Parce que le projet d'une entrepreneure doit être un succès ou parce que celle-ci prend quelques jours de repos et donc laisse son équipe, elle devra toujours avoir une organisation infaillible et une gestion de projet efficace.

Afin d'éviter de perdre ses collaborateurs avec des questions du type "Qui fait quoi ?", une répartition des tâches est donc nécessaire. C'est une condition indispensable pour réussir son projet et ne pas prendre de retard. Alors pourquoi ne pas utiliser la matrice RACI ?

Qu'est-ce que la matrice RACI ?

La matrice RACI est un outil de management, simple d'utilisation. Elle se présente sous la forme d'un tableau à double entrée. Celui-ci sert à repartir les fonctions et les responsabilités entre les différents collaborateurs du projet. Le terme RACI signifie :

  • R comme Responsible, pour signifier Réalisateur (celui qui réalise la tâche) ;
  • A pour Accountable ou Approbateur (celui qui supervise et approuve les tâches) ;
  • C comme Consulting. Le Consultant, soit celui qui conseille en cas de doute, les équipes ;
  • I pour Informed, soit la personne à informer de l'avancement des différentes tâches.

Ainsi la méthode RACI permet de définir qui sont les membres opérationnels du projet et leurs tâches respectives. Elle est aussi appelée matrice des responsabilités ou RAM. Elle donne donc au chef de projet, une vue d'ensemble sur l'affectation des ressources et la répartition de la charge de travail. Cela permet entre autres, que toutes les tâches soient reparties équitablement. Elle évite donc de surcharger les collaborateurs.

Comment la matrice fonctionne ?

Dans le tableau, chaque tâche devra être attribuée à une seule personne. Pour cela, seules les lettres (R, A, C, I) devront apparaitre dans les cellules :

  • A ne pourra être qu'une seule personne mais pourra aussi avoir le rôle de R ;
  • R pourra être une ou un groupe de personnes en charge d'une réalisation ;
  • C sera seul ou plusieurs selon les spécificités du projet ;
  • I, une personne à informer. Ou plusieurs selon la complexité du projet.

En revanche dans les doubles entrées du tableau, devront apparaître :

  • en ligne, les différentes tâches/actions/jalons ;
  • dans la colonne, les différents intervenants.

Quelles sont les limites de la matrice RACI ?

À ce jour, seules 3 limites ont été observées avec cette matrice. Cet outil de gestion permet d'affecter des ressources et non des tâches. Ainsi pour être efficace, l'entrepreneure devra définir en amont les différentes tâches et les attribuer aux bonnes personnes. Ensuite, il faudra que l'entrepreneure veille au bon déroulement des rôles et veille à ce que les responsabilités soient bien attribuées. Surtout de manière équitable, afin d'éviter la surcharge de travail à un collaborateur. Enfin, cet outil de gestion n'est pas automatisé. La mise à jour du tableau devra se faire à la main et à chaque fois que les occasions se présentent.

La matrice RACI est donc un puissant outil de gestion, notamment lorsqu'il s'agit de répartir différentes tâches, à différents collaborateurs. C'est donc un outil incontournable pour toutes les entrepreneures ou cheffes d'entreprise. La matrice RACI permet aussi d'éviter les surcharges ou les sous-charges de travail et ainsi, de mieux répartir le travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :