Sarah et Richade, WorkiinBox
Photo©Michel Garcia Photographe - GM studio

« Il est temps d’entamer de vraies transitions et de vrais changements personnels ! », Sarah et Richade fondateurs de WorkiinBox

Sarah et Richade sont deux amis, co-fondateurs de la WorkiinBox. La box de développement personnel, créée en 2020, pour aider chacun d’entre nous à passer à l’action. Pour ces jeunes entrepreneurs, il était urgent de trouver une solution concrète aux problématiques de RSE. Grâce à leurs boxs thématiques, à des outils concrets et à un suivi personnalisé, la WorkiinBox se veut être la réponse aux enjeux sociétaux de notre époque.

  1. Vous avez décidé de créer WorkiinBox pour amener les consommateurs à entamer une vraie transition personnelle, un vrai changement profond. Pourquoi cette idée ?

Richade : On avait très envie de transmettre de réels changements (sourire). En tant qu’anciens consultants, nous avons pu constater le peu de réponses apportées aux salariés désireux d’entamer une transition personnelle. Nous même, nous avons été coachés par des intervenants en entreprise. Mais c’était sans cesse les mêmes schémas : examiner les situations générales, faire des états des lieux et donner des indicateurs. Donc, pas de solution concrète. Nous n’avions pas vraiment le sentiment d’évoluer.

La WorkiinBox est là pour répondre à ce manque. Et de façon individuelle. Notre différence se joue sur notre manière d’aborder les choses. Les coaches en entreprise ont une vision globale de l’entreprise. Nous, nous avons une vision plus personnelle et individuelle de la transition. Nous voulons donner aux utilisateurs une impulsion pour qu’ils puissent ensuite, s’épanouir personnellement et professionnellement.

Sarah : Exactement (sourire) ! La WorkiinBox est vraiment un concept de coaching, accessible à tout le monde : aux managers, aux salariés, aux personnes en recherche d’emplois… En somme, à toutes les personnes désireuses de provoquer un changement personnel, qui souhaitent progresser et apprendre, gagner en motivation et en confiance.

On a vraiment voulu apporter des réponses concrètes à un manque encore visible aujourd’hui. On voulait vraiment remettre l’humain au cœur même de l’évolution personnelle ! C’est pourquoi chaque mois, le thème de la box change. Nous avons à cœur de travailler sur des méthodes efficaces qui peuvent être applicables dans le travail comme dans la vie personnelle.

Comment assurez-vous ces changements ?

S : On assure ces changements, en exerçant un suivi auprès des clients. C’est-à-dire qu’une fois qu’ils ont reçu leur box thématique, nous faisons un point d’avancement hebdomadaire avec eux. On se met entièrement à leur disposition pour les accompagner du mieux possible, vers cette transition.

R : Oui ! L’idée de base, c’était de pouvoir joindre la pratique à la théorie. On a tous tendance à lire des livres sur le développement personnel, sans pour autant passer à l’action. Avec la WorkiinBox, nous faisons passer à l’action. Elles sont constituées d’un livre et d’accessoires pour se challenger, mais surtout d’un guide de coaching pour articuler l'ensemble. On veut à tout prix éviter ce relâchement. Tout est fait pour les booster (sourire) !

2- Votre but, au final, est de rendre la pratique RSE plus efficiente et plus palpable ?

S : Oui, c’est exactement ça (sourire) ! Surtout plus palpable. C’est ce qui nous avait manqué lorsque l’on était consultants. Avec les boxs, nous voulons aider les utilisateurs à être moins connectés et plus concentrés sur eux-mêmes. Leurs envies profondes !

D’ailleurs dans nos boxs thématiques, rares seront les propositions numériques. Nous en mettrons quelques-unes (des ateliers, des podcasts, des cours en ligne…), mais sans abus. Nous voulons vraiment revenir aux outils de base, tangibles tels que les agendas papiers, les organiseurs, etc… Nous avons déjà des partenariats avec des comités d’entreprise, des coaches en communication, des marques engagées dans la nutrition et le sport. Ça, c’est aussi une partie importante dans notre coaching : l’incitation à un mode de vie plus sain. C’est indispensable selon nous, pour être meilleur et gagner en bien-être.   

3- En quoi ces transitions sont-elles nécessaires pour les entreprises comme pour les individus ?

R : Nous sommes dans un environnement ultra-connecté où finalement, nous laissons peu de place à nos émotions et à nous-mêmes. Nos propres envies. Il est donc urgent de revenir à l’essentiel. De se recentrer. Pour cela, nous sommes obligés de sortir de notre quotidien numérique. Et pour nous y aider, il faut passer par des outils palpables.  

S : Il est vrai que nous ne faisons pas et ne pouvons pas faire de cheminement intérieur, à travers nos écrans d’ordinateur ou de téléphone. Il y a donc urgence à sortir de tout ça et de revenir aux bases essentielles. Notamment pour revenir à soi et s’écouter. Mais pour ça, il faut passer par de la détox digitale et se déconnecter. La WorkiinBox est donc une solution pour se détacher du virtuel et s’épanouir. D’autant plus, avec la crise sanitaire.

Vous considérez-vous comme des « Révolutionnaires » de la RSE ?

S/R : Peut-être (rires) ! On ne l’avait pas vu comme ça.

S : C’est vrai qu’on avait cette envie de faire changer la pratique de la RSE en entreprise, pour qu’elle soit plus efficiente. On avait envie qu’il y ait de vrais résultats. D’innover ! On est tellement sujets aujourd’hui, à la charge mentale, au stress, au manque de confiance en soi, de reconnaissance en entreprise, qu’on a besoin de remettre du bien-être au centre de tout cela. C’est vital !

R : On est passionnés aussi, par ce que l’on fait. Pour nous, c’est comme un combat à mener. Ne serait-ce que pour remettre l’humain au cœur des préoccupations sociales et sociétales. On ne va pas se mentir, la performance en entreprise passe par le bien-être des salariés. Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

5- Si vous aviez un conseil à donner aux entrepreneures, quel serait-il ?

S : De ne rien lâcher. Il est important de s’écouter soi. Pour moi, il n’y a pas de mal à faire appel à des spécialistes, à demander des points de vue et du partage d’expérience pour réussir. Surtout, il faut bien s’entourer. C’est essentiel ! À mon sens, il ne faut pas oublier où on veut aller. Il faut faire confiance, plus que jamais, à son intuition et sa sensibilité. En faire sa force.  

R : De rester en accord avec ses valeurs. C’est grâce à ça, à mon sens, que l’on peut garder son cap et réussir. Ce sont, après tout, ces valeurs qui nous font avancer en tant que personne. Pour moi, c’est essentiel.

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger