La sérendipité ou l'art de cultiver les heureux hasards
Photo© Stux, Pixabay, CC0

La sérendipité ou comment cultiver les heureux hasards en 5 clés

Et si le hasard faisait bien les choses ? La sérendipité désigne la capacité à créer quelque chose de positif, à partir d’évènements hasardeux. Aujourd’hui, le terme est en vogue grâce à l'art du développement personnel. Il s’élargit. Mais comment faire pour autant, pour cultiver l'art des heureux hasards ? Voici 5 clés qui pourront vous y aider.

La sérendipité est tout l'art de regrouper les idées de hasard, de chance, de coïncidence... Et parfois même, de rencontre providentielle. Tout un programme, n'est-ce pas ?

Le principe est inspiré d’un conte persan du 13ème siècle : « Trois Princes de Serendip ». Plus tard, il sera repris par le romancier et philosophe Horace Walpole qui, en 1754, l'utilisera pour désigner l’art de la découverte. Un art qu’il cultive lui-même « la sérendipité est alors la faculté de découvrir par hasard, mais grâce à de bonnes dispositions d’esprit, des choses qu’on ne cherchait pas nécessairement. »

Mot anglais, « serendipity », il signifie donc « le don de faire des trouvailles ». Mais comment fait-on des trouvailles ? Comment chercher des choses qu'on ne cherche pas nécessairement ? Comment cultiver la sérendipité ? Est-ce possible ?

Cultivez l'art de la sérendipité en 5 clés

La réponse est oui ! De nos jours, nous laissons moins de place au hasard. Même si l'entrepreneuriat en est composé de beaucoup. Et pourtant, tout l'essentiel de cette quête se base sur votre capacité à découvrir ce qui est important pour vous. De prendre le temps de voir ce qui est invisible pour vous.

Pour y arriver, appliquez les 5 clés de la sérendipité :

  • soyez ouvertes à la nouveauté. L’ouverture d’esprit est primordiale pour cultiver le hasard heureux. Il vous faudra donc sortir de vos croyances limitantes et relativiser chaque situation. Tout en gardant à l’esprit, que vous ne contrôlez qu’une infime partie des évènements qui vous arrivent. Vous le savez, la « chance » est stimulée par l’ouverture d’esprit. Celle-ci permet de capter les opportunités, puis de l’exploiter;
  • fiez-vous à votre intuition. Trop souvent bridée au profit de votre raison. Prenez alors le temps de renouer avec elle. Acceptez l’extraordinaire qui est en vous ! Reprenez le temps de vous remémorer vos trouvailles, soi-disant « hasardeuses »;
  • restez positives en toutes circonstances. Face aux difficultés que vous pourriez rencontrer, se dire que chaque épreuve vous fait grandir et que vous êtes capables d’en ressortir le positif.  C'est peut-être le point le plus difficile à mettre en place... Cela suppose un esprit observateur et une capacité à tisser des liens ;
  • soyez résilientes. Votre capacité à construire une vie satisfaite et heureuse en dépit des choix, des épreuves, ou des traumatismes qui vous avez pu  rencontrer. La sérendipité et la résilience sont finalement, étroitement liées. L’une vous permet de voir les opportunités, quand l’autre renforce votre considération à penser les opportunités ;
  • ayez toujours votre projet en tête. Avoir un but, un objectif, un désir est primordial. Y croire, encore plus ! Surtout dans la création d'entreprise. Ce capital croyance vous fera rencontrer « comme par hasard » des personnes-ressources et des informations liées à vos projets.

Êtes-vous sérendipiennes ?

La sérendipité, c'est donc tout l'art de cultiver son intuition. Faites-vous, encore une fois, confiance. Ne laissez pas des opportunités, des synchronicités ou de simples hasards sur le bord de la route. Vous savez ce qu'on dit : " Rien n'arrive par hasard?". Un dicton de sérendipiens ?

Restez donc ouvertes d'esprit. C'est là, la clé pour accepter les opportunités. Et peut-être par ce biais, vous deviendrez vous aussi des sérendipiennes. Qui sait ? Après tout, l'art du lâcher prise et profiter de l'instant présent est toujours bon pour les entrepreneures.

Et si, en fait, la sérendipité faisait partie de votre vie depuis longtemps ? Paul Éluard a dit « Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous. » Et vous, cultivez-vous l'art de la sérendipité ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.