attentisme, l'ennemi des entrepreneures. Femme en train d'attendre
Photo© Pexels, Pixabay, CC0

L’attentisme, le mal actuel des entrepreneures

En ce moment, vous tardez à prendre des décisions ? Vous ne savez plus sur quel pied danser et repoussez vos prises de décisions stratégiques ? Vous êtes donc dans l'attentisme, l'ennemi numéro un des entrepreneures. Mais pas de panique, voici quelques astuces pour vous aider à avancer et reprendre les reines de votre entreprise.

Que vous soyez cheffes d'entreprise ou bien entrepreneures, il est important pour vous de résister aux sirènes de l'attentisme. Ne serait-ce que pour reprendre les reines de votre posture de leadeuse et élaborer des plans de rebonds efficaces pour votre entreprise. De cette façon, vous serez pleinement actrices de votre relance économique.

L'attentisme, l'ennemi actuel des entrepreneures

Quel sera réellement l'impact de la crise pour les entreprises ? Combien d'entreprises en faillite, pour combien d'entreprise créées pendant la crise ? Les clients seront-ils au rendez-vous ? Le seront-ils comme avant la crise ? Certaines entreprises tiennent le coup, mais pour combien de temps encore ?

Toutes ces questions et ces doutes sont légitimes. Vous traversez une période qui n'est pas facile et qui vous met, vous et votre entreprise, à l'épreuve. Pour certaines, travailler sur des plans de rebonds est devenu leur quotidien. Mais toujours est-il que cela n'empêche pas les questionnements et le sentiment d'insécurité. Ainsi rebond ou pas, certaines décisions deviennent difficiles à prendre. C'est ce que l'on appelle l'attentisme (pour une personne individuelle, le refus de l'initiative et de se déterminer suivant les circonstances).

Et l'attentisme, voyez-vous, est antinomique au métier et à la fonction d'entrepreneure. Elle est l'extrême opposé de la posture de leadership. D'où l'importance de ne pas y céder !

L'attentisme, un risque réel

Car l'attentisme se nourrit essentiellement de vos peurs et de votre manque de confiance. D'autant plus en cette période de crise où l'avenir des entreprises restent incertains.

L'attentisme a d'ailleurs pu être observé, en période de confinement : certaines entrepreneures, ayant pris peur de la situation, ont décidé de ne plus bouger et de faire l'autruche. Or, c'est le cheminement inverse qu'il aurait fallu faire, pour mieux piloter le navire :

  • fixer des caps et des objectifs à vos équipes
  • expliquer les marches à suivre
  • mettre en action les équipes pour avancer au mieux.

Dans la crise qui est la nôtre, vous ne devez donc pas attendre les directives gouvernementales pour prendre certaines de vos décisions, sous peine de devenir attentiste. D'ailleurs à force d'attendre, vous risquez aussi de vous faire dépasser par un ou une de vos concurrentes. Celle-ci n'aura pas pris peur, elle aura pris des risques et au final, aura raflé un grand marché. Potentiellement même, avec un nouveau modèle économique !

Vous comprenez donc là, que ne pas prendre de décisions en période de crise, est un risque réel pour votre entreprise. Cela peut vous conduire à la faillite et au dépôt de bilan.

Combattre le refus d'initiative et de détermination

Ainsi pour pallier votre attentisme, nous vous conseillons quelques mises au point :

  • intégrez l'incertitude dans vos plans de rebonds et faites autant de plans que vous jugerez nécessaires. Tous ne donneront pas de résultat mais ce n'est pas ça qui compte ;
  • anticipez un maximum. Organisez vos équipes pour exécuter vos plans de relance et pivoter au bon moment ;
  • gardez contact avec votre réseau. Se connecter aux autres, échanger sur des problématiques ou des solutions, vous informer sur les options financières et juridiques, monter des partenariats, vous permettront d'avoir une longueur d'avance et de ne pas perdre pied.

Car l'unique certitude que vous avez aujourd'hui, c'est de savoir que l'économie tourne au ralenti à cause de la récession, que le chômage augmente et que votre carnet de commandes est en baisse. N'ayez donc plus peur d'avancer !

En période de crise, il est courant de constater chez les entrepreneures et les cheffes d'entreprise de l'attentisme. Cette incapacité à prendre des décisions, à cause de l'ambiance anxiogène qui entourent les décideuses. Et cela est très néfaste pour une entreprise ! Alors arrêtez l'attentisme et préférez passer à l'action pour le bien de votre entreprise et le vôtre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :