Les stories linkedIn sont-elles utiles ?
Photo© Pixabay, CC0

Les stories LinkedIn sont-elles vraiment utiles ?

Depuis quelques mois, LinkedIn a lancé une nouvelle fonctionnalité sur son application mobile : les stories. Mise en service pour s'aligner sur ses concurrents Facebook, Instagram et Messenger, LinkedIn a voulu jouer le jeu des contenus éphémères. Aussi cette nouvelle façon de communiquer était-elle vraiment utile pour ses utilisateurs ?

Cela ne vous aura pas échappé : LinkedIn est le dernier des plus grands réseaux sociaux du monde à s'être lancé dans les stories (contenus éphémères). Alors que ce format fait désormais partie de notre quotidien, personnel comme professionnel, LinkedIn a pris bien du retard.

Malgré un grand teasing ces derniers mois sur le format des stories, le produit reste encore assez basique. La question est donc : comment bien utiliser les stories LinkedIn, alors même que l'offre de service est limitante ?

Des stories presque invisibles

Comme vous le savez, les stories de LinkedIn ne sont possibles qu'à partir d'un smartphone. Les conséquences ? Pour un réseau social axé sur le business, donc très utilisé en destock (ordinateur) par les entreprises, la fonctionnalité des stories reste limitée. Ce qui place LinkedIn loin derrière Facebook, par exemple, dont la fonctionnalité de création de stories et de consultation de stories sont possibles, à la fois sur mobile comme sur ordinateur.

De ce fait les stories LinkedIn sur mobile ne connaissent que de la micro-visibilité : 57% des membres seulement peuvent y avoir accès. Ce qui reste important, voire même un manque à gagner, lorsque la cible d'un business est axé sur de grands comptes (plus friands de destocks).

Une visibilité elle aussi, éphémère

Sur l'application mobile, le positionnement est en "real estate" (réalité du terrain) donc plutôt visible pour l'audience. Toutefois dès lors que l'audience souhaite scroller les différentes actualités de la page d'accueil, les stories disparaissent. Ainsi, la visibilité des stories est donc moindre. Elle est limitée et limitante.

Par ailleurs, les stories ne sont pas rattachées aux profils LinkedIn des émetteurs. Ce qui encore une fois, différencie LinkedIn d'Instagram. Ici, aucune fonctionnalité ne permet de mettre les stories en Une, sur son compte professionnel ou personnel. À cause de cette non-fonctionnalité, la visibilité des stories est d'autant plus éphémère.

Des business-stories ?

En d'autres termes, peu de fonctionnalités dans ce nouveau service permettent d'utiliser les stories, comme de vrais outils pour le business. À ce jour, les stories ne durent que 20 secondes ( c'est 5 secondes de plus qu'Instragram, certes ! ndlr) Mais cela n'en reste pas moins limitant pour l'utilisateur. Notamment pour un utilisateur qui utiliserait ce réseau social en BtoB.

Quant aux caractéristiques des services, celles-ci ne sont pas du tout axées business : peu de call to action (bouton à action) sont possibles (à l'instar, encore une fois, d'Instagram). Certes il existe des stickers que vous pourrez rajouter sur vos stories, mais ceux-ci n'ont pas d'usage business. Ce qui est un comble, pour un réseau social où le personal branding (identité de marque) et l'image de marque sont les maîtres mots.

D'ailleurs dans les stories, il n'est pas non plus possible de créer un lien vers le profil d'un autre membre, ni de mentionner une page professionnelle. Ceci, alors même que l'autopromotion est le cœur de ce média social ! Pour consulter le profil de l'émetteur de la story, l'audience devra alors cliquer sur l'avatar de ce dernier. Ce qui provoque un manque de trafic vers les contenus. Enfin, tout comme Instagram, les liens URL ne sont pas cliquables.

Comment faire de bonnes stories sur LinkedIn ?

Vous l'aurez compris, faire une story sur LinkedIn demande de la ressource. Pour y arriver, vous devrez donc respecter quelques petites règles de base :

  • misez sur votre contenu. Comme aucune fonctionnalité n'est là pour optimiser votre contenu, celui-ci devra être auto-suffisant sur le fond comme sur la forme ;
  • être succincte dans vos messages. Adaptez votre discours aux 20 secondes exigées pour la création de votre story. Ou alors, découpez votre story en plusieurs clips ;
  • postez régulièrement votre contenu. N'hésitez pas à poster tous les jours votre contenu, voire à le reposter. N'hésitez pas non plus à mettre votre contenu sur votre page professionnel ou d'entreprise, pour augmenter sa visibilité.

LinkedIn a tenté d'offrir les stories à ses utilisateurs. Notamment pour s'aligner et garder sa place dans le top 5 des réseaux sociaux les plus utilisés au monde. Cependant ce nouveau service a des lacunes. Loin d'être optimisé pour un usage business, les fonctionnalités des stories sont encore limitées et limitantes. Pour les utilisateurs, la question reste : y a-t-il un réel intérêt à utiliser les stories de LinkedIn pour son business ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :