Melanie Laanait, fondatrice de Mouse Coach
Photo© Cathy.event

Mélanie Laanaït, fondatrice de Mouse Coach : «On peut être une ancienne expatriée, cheffe d’entreprise et avoir à cœur de proposer des stratégies digitales à l’image de ses clients !»

Mélanie Laanaït est une ancienne expatriée française. Aujourd’hui, avec ses valises posées en Charente-Maritime, elle continue son aventure entrepreneuriale Mouse Coach. Pour elle, il n’y a rien de plus important que de créer des outils digitaux à l’image de ses clients et de rendre ces derniers autonomes, dans leur utilisation. C’est une question de valeur.

  1. Mélanie, est-ce que ton expérience d’expatriée a joué sur la création de Mouse Coach et de ses services ?

Oui, forcément (sourire) ! Mon expérience a relativement joué dans la mise en place de ce que je propose aujourd’hui, avec Mouse Coach. Déjà l’expatriation m’a fait partir de France, couper de mes racines et quitter une entreprise. Elle m’a ensuite demandée de me réinventer. À la fois comme « femme expat’ » mais aussi, comme professionnelle.  Puis en tant que maman et femme.

Une chose était sûr, c’est que je ne voulais pas être mère au foyer. J’ai donc cherché le moyen de corréler mes envies. Je voulais être disponible pour ma famille et m’épanouir dans ma vie professionnelle. Je voulais aussi trouver quelque chose qui me représente et avec lequel, je sois en phase.

Mouse Coach est donc né à Dubaï, en 2013. Mais je ne l’ai pas créé par hasard. Au fur et à mesure de mes expatriations, j’ai pu faire le même constat : celui que les femmes expatriées étaient souvent démunies face aux nouvelles technologies. Pour répondre à ce besoin, j’ai donc monté des formations et des ateliers, issus de mes connaissances et de mes compétences en Marketing digitale. Petit à petit, ces formations se sont centrées sur des sujets plus poussés encore : le blogging, la création de site web et la gestion des réseaux sociaux….

L’informatique est un domaine que j’aime ! Cela a donc été logique et naturel pour moi, que d’aider ces femmes à devenir autonomes. Aujourd’hui, j’ai gardé cette envie philanthropique :  j’aide mes clients sur la création de leur site web, je leur apprends à s’en servir correctement, mais aussi à mettre en place des stratégies marketing. En fait, Mouse Coach est un mixte entre mes 10 années d’expérience en entreprise, mes valeurs et mes passions.

2- Donc la création de Mouse coach est parti d’un constat : un besoin latent de gagner en autonomie numérique et digitale ?

Oui, c’est ça (sourire) ! Au départ, c’était ça l’idée. Les aider à être autonomes dans leur quotidien était vraiment un de mes challenges ! J’aime pouvoir mettre ma pierre à l’édifice et les aider à avancer sur leur projet professionnel ou personnel. C’est très satisfaisant que de savoir qu’on a réussi à leur faire aimer l’informatique.

Et l’autonomie est clairement l’ADN de Mouse Coach ! Dans les services que je propose aujourd’hui, j’accompagne mes clients jusqu’au bout de leur démarche. À mon sens, il est important qu’ils puissent comprendre leurs outils et savoir comment les utiliser. C’est en ça, qu’ils deviennent autonomes ! Mon but, c’est donc d’éviter qu’ils se retrouvent démunies et qu’ils perdent le contrôle de la communication de leur entreprise. D’ailleurs souvent, je leur propose de les aider sur leur stratégie de communication. Je les aide à trouver leur ADN et leur propre façon de communiquer. C’est très important aujourd’hui d’être transparents avec ses clients et de faire une communication qui nous ressemble.

3- Mais au final, n’est-ce pas un risque pour ton métier ?

Non, je ne pense pas ! Comme je leur dis, je suis toujours là pour eux s’ils ont besoin. Dans cette quête d’autonomie, il y a 3 types d’individus :

  • ceux qui deviennent vite, très autonomes. Qu’on soit là pour leur donner cette autonomie ou non, ce sont des personnes qui la gagnent d’une façon ou d’une autre. Ça fait partie du jeu !
  • ceux qui souhaitent être accompagnés régulièrement. Généralement ces personnes ont des demandes spécifiques et des besoins latents ;
  • Et puis enfin, ceux qui sont seuls à la tête de leur entreprise et qui n’ont pas le temps de tout faire. Là, ils me délèguent les besoins.

4- L’autonomie et l’accessibilité sont donc des valeurs fortes chez toi. Est-ce pour cela que tu as aussi créé Women Actions et Clic2com ?

Oui, c’est ça ! Mon objectif c’est toujours d’aider plus.

Avec Women Actions, l’objectif est de contribuer à ce que les femmes entrepreneuses sortent la tête du guidon. Soit d’activer l’entraide entre entrepreneures, pour gagner une fois encore, en autonomie. Pour cela, l’échange entre consœurs est primordial.

Pour Clic2com, le but est d’accompagner les chefs de petites entreprises dans leur naissance digitale et numérique. Nous proposons donc, des packs logo et site internet accessibles financièrement et de qualité. Toujours dans l’idée de les rendre autonomes rapidement. À mon sens, les logos et les sites internet sont aujourd’hui encore, deux outils incontournables pour les entreprises qui se lancent. Ne serait-ce que pour se faire connaitre du grand public.

5- Si tu avais un conseil à donner à des femmes qui souhaiteraient se lancer, à l’étranger ou bien en France, qu’est-ce que tu leur dirais ?

De s’autoriser à se faire accompagner par des professionnels : s’abstenir d’investir, en phase de démarrage, est quelque chose qui se comprend tout à fait. Mais cela a aussi ses limites. Pour éviter de perdre plus de temps que nécessaire et pour peu de résultats, mieux vaut parfois se donner les moyens d’investir auprès de professionnels. Cela permet de gagner en efficacité, en temps et en visibilité. Ensuite, il est essentiel de s’approprier les codes du pays dans lequel on entreprend. Toutes les habitudes de consommation sont différentes selon les pays. Si on ne se pose pas les bonnes questions, cela peut vite poser problème pour l’entreprise. Prendre son temps, à la fois pour sa structure et pour soi-même, est pour moi plus qu’essentiel.

Saisissez votre adresse e-mail et recevez les nouveaux articles du webzine, au rythme que vous désirez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger