Jeune femme, seule en pleine solitude de l'entrepreneure
Photo© Pixabay, CC0

Vaincre la solitude de l’entrepreneure

Depuis la crise, vous vous sentez seule ? Principalement parce que vous devez compter sur vous-même : il vous faut être compétitive, trouver de nouveaux clients pour relancer vos entreprises. Faire preuve d’endurance et d'ingéniosité, ne serait-ce que pour vous réinventer dans un environnement, où l'isolement est la clé de l'urgence sanitaire ? Si vous avez répondu oui à l'une de ces questions, c'est peut-être que vous souffrez de la "solitude de l'entrepreneure".

Pour sortir de la solitude de l'entrepreneure, il ne suffit pas seulement de multiplier les initiatives pour sortir de l'isolement - contrairement à ce que l'on pense ! Il vous faudra aussi, changer d'état d'esprit et adopter de nouveaux comportements.

Avoir une vie relationnelle satisfaisante est un des principaux facteurs de notre épanouissement personnel. D'ailleurs, de nombreuses études le montrent : être entourée, pouvoir échanger et partager avec d'autres a un impact positif sur notre santé physique et psychique.

Pour Anne-Laure Martin, psychologue et psychothérapeute, « la solitude n'est pas une fatalité, même si elle dépend en partie de conditions matérielles et environnementales, elle est aussi affaire de positionnement et de comportement." Alors pour adopter le bon état d'esprit, il est tout autant nécessaire de prendre conscience de ses manques et de ses besoins, que d'amorcer le changement par petites touches quotidiennes.

Vaincre la solitude de l'entrepreneure, c'est trouver ses manques

Mais tout d'abord, quels sont vos véritables besoins ? Qu'ils soient personnels ou professionnels. Pour réussir à vaincre votre solitude, il est essentiel de lister et de hiérarchiser vos besoins et vos manques : est-ce ceux-ci sont dus à une perte de liens sociaux ? Est-ce qu'ils sont dus à une rupture familiale ? Est-ce dus à l'impact de la crise sur votre business ?

Vous posez des questions vous permettra de mieux cibler vos priorités et de voir vos attentes, de façon plus claire. Par ailleurs, cela vous évitera aussi de ruminer, de penser à votre solitude. Un cercle vicieux, source de sentiments d'impuissance qui étouffe toute envie d'avancer.

Privilégiez des activités bien-être

Une altération de l'estime de soi, que l'isolement et le repli sur soi accentuent. Et c'est là, que la dépression rentre en scène ! Pour inverser la vapeur, il sera donc essentiel de reprendre soin de vous, physiquement et émotionnellement. À faire surtout avant de renouer avec les autres !

Pour cela, faites la liste de ce qui peut vous procurer du bien-être au quotidien : méditation, yoga, sport extérieur... une activité qui puisse vous permettre d'évacuer votre négativité. Vous verrez cette méthode accroîtra votre "positive attitude".

Stoppez la négativité

Ensuite il vous faudra combattre la négativité, engendrée par l'isolement et le sentiment de solitude. Car oui, être isolée rend les gens négatifs et critiques ! Pour y remédier, identifiez les moments où vos croyances pessimistes et vos jugements prennent le dessus. Une fois identifiés, contredisez-les !

Par la suite, essayez les exercices de gratitudes. C'est-à-dire, de mettre en place des sessions d'auto-félicitation. Notamment à la fin de vos journées. Si cela est plus facile pour vous, pour démarrer, notez 3 à 5 moments positifs qui se sont produits lors de votre journée. Vous verrez qu'au fil du temps, votre regard sera bien plus bienveillant !

Renouez avec vos alliés pour vaincre la solitude de l'entrepreneure

Enfin, la vie est faite de relations et de social, eux-même réalisés par 1001 choses. Alors quoi de mieux que de se construire un noyau dur, autour de vous ? Un noyau dur sur lequel s'appuyer en cas de doutes, de peine, de baisse de motivation ou de partage d'évènements positifs. Pour cela, il est essentiel de s'entourer d'alliés :

  • vos proches. Ne gardez pas vos soucis pour vous et communiquez avec ces personnes qui vous sont chères. Pour qui vous êtes importantes ! Parler permet de poser des mots sur des ressentis enfouis et assure une prise de recul face à la situation. De plus, le regard extérieur est toujours bon à prendre !
  • vos amis. Ceux qui ne cessent de vous encourager, qu'ils soient près ou loin de vous. Des encouragements qui prennent plusieurs formes comme la prise de vos nouvelles, le partage de vos publications, les « like » de vos posts. Des petits gestes qui semblent banals mais qui vous font du bien ;
  • votre réseau. Celui que vous avez créé tout au long de votre aventure entrepreneuriale. Restez connectée et continuez d’échanger avec des entrepreneures qui traversent, comme vous, la même tempête.

Pour vaincre la solitude de l'entrepreneure, le changement d'état d'esprit et la mise en place d'initiatives sont essentiels. Sans cela, vous resterez dans ce cercle impétueux qui risque fort de vous conduire à la dépression. Or en période de crise, rien n'est plus fondamental pour une entrepreneure que de redémarrer et de remettre à flot son entreprise. La solitude de l'entrepreneure peut être vaincue, à partir du moment où vous en avez la volonté et que vous vous armez. Car ne l’oubliez pas, en réalité vous n’êtes pas toutes seules !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cresta Social Messenger
%d blogueurs aiment cette page :